Cellulite

Les informations sur l'appendicite peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

(80 votes, moyenne 4.61 sur 5)
APPENDICITE - Diagnostic, Informations sur l'infection, Descriptions, Symptômes, Opération, Appendicite Chronique, Aigüe, Gauche, Douleur. Définition, Causes, complications, traitement, appendicectomie, pathologies, conséquences, témoignages. FORUM4.61 sur 50 basé sur 80 votants.


APPENDICITE

Informations sur l' appendicite, Définition, Symptômes, Diagnostic,
Appendicectomie, Complications de l' appendicite


L’ appendice est comme une petite excroissance en forme de ver, situé au niveau du colon, au début du gros intestin. L’ appendicite survient lorsque les bactéries envahissent et infectent la paroi de l’ appendice. Les complications les plus fréquentes de l'appendicite sont un abcès ou la péritonite.

Les symptômes les plus communs de l'appendicite sont :

  • Des douleurs abdominales
  • Une perte d’appétit
  • Des nausées
  • Des vomissements
  • De la fièvre

L'appendicite est généralement suspectée dans un premier temps sur la base des dires du patient. Afin d’établir un diagnostic précis, le pronostic d' appendicite peut être complété par certains examens, parmi lesquels :

  • Une analyse du nombre de globules blancs
  • Une analyse d’urine
  • Une radiographie abdominale
  • Une échographie
  • Un scanner
  • Une laparoscopie

Sommaire

En raison de la taille variable de l'appendice et de la proximité avec les autres organes, il est parfois difficile de différencier l’ appendicite d’autres maladies abdominales ou pelviennes.

Le traitement de l'appendicite comprend généralement une prise d’antibiotiques ainsi qu’une appendicectomie (intervention chirurgicale pour retirer l’appendice). Les complications de l’appendicectomie sont essentiellement une infection des plaies et/ou un abcès.

Certaines autres maladies peuvent avoir des symptômes proches de l’ appendicite et notamment une maladie inflammatoire pelvienne, des maladies inflammatoires de l’abdomen supérieur droit (maladie de la vésicule, une maladie du foie, ou un ulcère duodénal perforé) et les maladies du rein.

Définition de l'Appendice

L'appendice est un diverticule creux pendu à la surface du caecum (première partie du colon). Sa taille varie de 6 à 12 cm de longueur, pour 4 à 8 mm de diamètre. Jusqu’à il y a quelques années, on pensait que l’ appendice n’avait pas de rôle dans le fonctionnement du corps. Mais nous savons aujourd’hui qu’elle a une utilité quant à la production d’anticorps. L’ appendice joue donc un rôle dans le système immunitaire, mais celui-ci étant relativement faible en comparaison d’autres organes jouant ce rôle, son ablation n’affaiblit pas les défenses immunitaires.

Définition et Causes de l'Appendicite

Appendicite veut dire inflammation de l'appendice.

On pense que l’appendicite commence lorsque l’ouverture de l’annexe dans le caecum se bloque. Le blocage peut provenir de plusieurs causes :

  • Une accumulation de mucus dans l’ appendice.
  • L’obstruction par des matières fécales.
  • Un épaississement du tissu lymphoïde.

Lire la suite : Causes de l'appendicite

Complications de l'Appendicite

La complication la plus fréquente est la perforation de l’ appendicite. Cette perforation peut conduire à un abcès péri-appendiculaire ou à une péritonite (Infection de l’ensemble du revêtement de l’abdomen et du pelvis).

La principale raison de la perforation appendiculaire est le retard dans le diagnostic et le traitement. En général, plus le délai entre le diagnostic de l'appendicite et l’opération sont long, plus le risque de perforation est grand. Le risque de perforation est d’au moins 15%, 36 heures après l’apparition des symptômes. Par conséquent, une fois l’ appendicite détectée, la chirurgie doit être faire sans retard inutile.

Lire la suite : Complications de l'appendicite

Symptômes de l'Appendicite

Le principal symptôme de l’appendicite est une douleur abdominale. La douleur est dans un premier temps diffuse et mal localisée. C'est-à-dire qu’elle ne se limite pas à un seul endroit. La douleur est si difficile à cerner que lorsqu’on leur demande de pointer la zone douloureuse, la plupart des gens indiquent son emplacement avec un mouvement circulaire de la main autour de la partie centrale de leur abdomen.

Un second symptôme, commun, et apparaissant de manière précoce, est une perte d’appétit, pouvant évoluer vers des nausées et même des vomissements. Les nausées et les vomissements peuvent également survenir plus tard, en raison d’une occlusion intestinale.

Lire la suite : Symptômes de l'appendicite

Diagnostic de l’Appendicite

Le diagnostic de l'appendicite commence par une anamnèse (récit du patient concernant l’histoire de sa maladie) et un examen physique. Les patients ont souvent une température élevée. Il sera également noté une sensibilité modérée à sévère de l’abdomen inférieur droit lorsque le médecin lui applique une pression. Si l’inflammation s’est propagée au péritoine, cette sensibilité se fera d’autant plus ressentir au retour de la main du docteur. En effet, la douleur sera pire lorsque le médecin libérera rapidement sa main après avoir appuyé doucement sur la zone sensible de l’abdomen.

Numération des globules blancs

Le nombre de globules blancs dans le sang devient habituellement élevé lors d’une infection. Au début de la crise d'appendicite, c'est à dire avant que l’infection ne s’ installe, le nombre de globules blancs peut être normal, mais le plus souvent il y a au moins une légère élévation. Malheureusement pour le diagnostic, l’ appendicite n’est pas la seule pathologie qui engendre une élévation des globules blancs. Presque toutes les infections ou inflammations peuvent provoquer cette hausse. Par conséquent, une augmentation du nombre de globules blancs seul ne peut pas être utilisée pour confirmer le diagnostic de l'appendicite.

Analyse d’urine

L’analyse d’urine est un examen microscopique de l’urine qui détecte les globules rouges, les globules blancs et les bactéries dans l’urine. L’analyse d’urine est généralement anormale lorsqu’il y a inflammation ou des calculs dans les reins ou la vessie. L’analyse d’urine peut également être anormale avec une appendicite, parce que l’appendice se trouve près de l’urètre et de la vessie. Si l’inflammation de l’ appendicite est assez importante, elle peut se propager à la vessie et à l’urètre, conduisant à une analyse anormale. Cependant, la plupart des patients présentant une appendicite présentent une analyse d’urine normale.

Lire la suite : Diagnostic de l'appendicite

Pourquoi peut-il être difficile de diagnostiquer une Appendicite ?

Tout d’abord, parce que la position de l'appendice dans l’abdomen peut varier. La plupart du temps, l’appendice se situe au niveau de l’abdomen inférieur droit. Mais l’ appendice, comme d’autres parties de l’intestin, a un mésentère. Ce mésentère est une membrane en forme de feuille qui fixe l’ appendice à d’autres structures au sein de l’abdomen. Si le mésentère est grand, il permet à l’ appendice de se déplacer. En outre, l'appendice peut être plus longue que la normale. La combinaison d’un mésentère large et d’une longue appendice peut permettre à l'appendice de descendre dans la bassin. Cela peut également permettre à l’ appendice de passer derrière le colon (appelée appendice rétro-colique). Dans les deux cas, l’inflammation de l'appendice peut davantage faire penser à une inflammation d’autres organes et notamment les organes pelviens chez la femme.

Le diagnostic d'appendicite peut également être difficile à réaliser parce que d’autres problèmes inflammatoires peuvent ressembler à une appendicite. Par conséquent, il est fréquent de garder des patients en observation afin de voir si le problème va se résoudre de lui-même ou développer des caractéristiques qui permettront de diagnostiquer avec davantage de certitude une appendicite ou éventuellement une autre cause.

Quelles autres pathologies peuvent faire penser à une Appendicite ?

Face à un patient pouvant présenter des causes autres que l'appendicite, le chirurgien doit toujours explorer d’autres pistes. Parmi les causes pouvant « imiter » l’ appendicite, se retrouvent notamment :

Diverticule de Meckel

C’est une petite appendice de l’intestin grêle. Ce diverticule peut s’enflammer ou même se perforer. Dans ces 2 cas, il est généralement enlevé chirurgicalement.

La maladie inflammatoire pelvienne

Les femmes sexuellement actives peuvent contracter des maladies infectieuses qui impliquent les trompes de Fallope et les ovaires (proches de l’ appendice). Habituellement, un traitement à base d’antibiotiques est suffisant et l’ablation chirurgicale de la trompe et de l’ovaire ne sont pas nécessaires.

Lire la suite : Autres pathologies de l'appendicite

Traitement de l’Appendicite

Une fois le diagnostic de l’appendicite posé, une appendicectomie est généralement réalisée. Les antibiotiques sont presque toujours prescrits avant de procéder à la chirurgie et dès lors que l’on soupçonne une appendicite.

Il y a un petit pourcentage de patients pour lesquels l’ inflammation et l’ infection de l'appendicite restent légers et localisés à une petite zone. Le corps est capable alors de contenir l’inflammation et de la résoudre. Ces patients ne sont généralement pas très malades et l’amélioration peut se produire en quelques jours pendant la phase d’observation. Ce type d’ appendicite est appelée appendicite confinée et peut être traitée avec des antibiotiques seuls. L’ appendice pourra être enlevée à une date ultérieure mais ce n’est pas une obligation.

Lire la suite : Traitement de l'appendicite

Appendicectomie

Comment réalise-t-on une appendicectomie ?

Au cours d'une appendicectomie, une incision de 5 à 8 cm de longueur se fait à travers la peau et des couches de la paroi abdominale sur la zone de l’appendice. Le chirurgien visualise et examine la zone autour de l’appendice pour s’assurer qu’aucun autre problème n’est présent. Il la retire en la libérant de son attachement mésentérique qui la relie au colon et à l’abdomen et suture le trou ainsi révélé sur le colon. Si un abcès est présent, le pus peut être drainé par des drains qui passeront de l’abcès à l'extérieur du corps. L’ incision abdominale est alors refermée.

De nouvelles techniques pour enlever l’ appendicite impliquent l’utilisation de la laparoscopie (fin tube avec caméra vidéo, insérée par un très petit trou fait dans l’abdomen, d’où une incision beaucoup plus petite que pour la chirurgie traditionnelle). Si l’ appendice est trouvée, elle peut être retirée avec des instruments spéciaux passés au travers de l’abdomen.

Lire la suite : Appendicectomie

Complications de l’Appendicectomie

Quelles sont les complications de l’appendicectomie ?

La complication la plus fréquente de l’ appendicectomie est une infection de la plaie. Ces infections varient d’une intensité légère, avec rougeur et une faible sensibilité sur l’incision, auquel cas, des antibiotiques seuls pourront régler le problème … à une intensité modérée, nécessitant alors la prise d'antibiotiques et également une seconde intervention chirurgicale. Il peut arriver que la gravité de l’infection soit telle que le chirurgien ne peut pas fermer l’incision à la fin de la chirurgie, en raison de la crainte que la plaie ne soit infectée. La fermeture de l'incision peut alors être retardée de quelques jours pour permettre à l'infection de se calmer avec un traitement antibiotique et il sera alors moins probable que la plaie s’infecte au lieu de l’incision.

Lire la suite : Complications de l'appendicectomie

Conséquences de l’Appendicectomie

Y a-t-il des conséquences à long terme de l'appendicectomie ?

Le rôle de l’ appendice n’est pas encore très clair par rapport à l’âge des sujets, enfants ou adultes. Il n’y a pas cependant de problème de santé majeur résultant de la suppression de l’ appendice à long terme. Toutefois, une légère augmentation de certaines maladies a été notée, comme par exemple la maladie de Crohn.

Forum et témoignages sur l'Appendicite

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le Forum ci-dessous.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir